RSS
RSS


Au XXIIe siècle, l'Humanité est divisée entre humains et métahumains. Serez-vous de la Terre ou de la Lune ?
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Année 2130. Le forum vient d'ouvrir, le jeu est autorisé. Pensez aux top-sites pour faire connaître le forum !

Contexte 2129 - Début du Jeu

 :: Accueil :: Pour Commencer :: Contexte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
L'Oracle
PNJ
avatar
L'Oracle
Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2016
PNJ
Dim 9 Oct - 19:21

CONTEXTE 2129


Lorsqu'en 2020, l'Union Européenne et les Etats-Unis d'Amérique se mirent d'accord sur un projet de colonisation de la Lune, une longue chaîne d'événements s'enclencha. Elle allait aboutir à une refonte complète de la politique sur Terre, ainsi qu'à une évolution de l'Humanité comme jamais elle n'en avait vécue auparavant. L'initiative revient à un astrophysicien et biologiste, Edward Hornwolf, lequel se retrouva rapidement propulsé sur le devant de la scène. Son projet était simple, bien que difficile à mettre en place et extrêmement coûteux : envoyer des humains sur la Lune, accompagnés de machines et de matériel de survie. Le but de cette expédition était de réaliser le rêve de millions de personnes : la colonisation, ou l'achèvement de la conquête spatiale.


Rapidement soutenu par de plus en plus de pays, tels que le Brésil ou la Chine, le projet « Ark of Moon » gagna énormément d'ampleur. Initialement prévu pour environ deux centaines de colons, les navettes partirent avec finalement pas moins d'un millier d'âmes. En 2022, alors que toute la planète observait en direct la fin du voyage, les navettes se posèrent sur la Lune. Ainsi commença la colonisation, et la construction de ce qui deviendra plus tard Arkéa, la capitale Lunaire.


Les progrès technologiques aidant, il fut nettement plus facile, et plus rapide, d'acheminer des ressources et des biens vers la Lune. L'énergie propre se développait à une vitesse fulgurante, permettant à l'Humanité de mieux contrôler le réchauffement climatique de sa planète. Les rares conflits encore présents finirent par se tarir, et c'est le chancelier allemand, en 2029, qui déclara que « l'Humanité entrait dans un âge d'or, marqué par les progrès scientifiques et la colonisation spatiale ». Une phrase qui devait rester dans l'Histoire. La Terre atteignit les neuf milliards d'habitants en 2031, un an après la plus grande avancée scientifique de l'Histoire : la thérapie génétique.


2030 ; un laboratoire japonais proclame avoir percé le secret des mutations, et annonce être à même de modifier le génome humain pour l'améliorer ou le refaçonner. Rapidement, une entreprise, Takei Alchemy, s'impose comme le créateur de la thérapie, et inaugure dès l'année suivante les premiers tests sur des sujets volontaires. Se pose alors la question du pourquoi ? Qu'est-ce que l'Humanité peut réaliser avec cette découverte ? Quel stade de son évolution peut-elle atteindre, en faisant un bond de géant ? En premier lieu, des soins. Edward Hornwolf, devenu l'homme le plus célèbre de son époque, admet se sentir concerné par tout cela. C'est lui qui déclarera à la télévision et sur Internet que les humains devaient se servir de cette thérapie pour chasser les maladies. Et c'est ce qu'ils firent. Durant toute la décennie des années 2030, on consacra les traitements du génome à l'éradication des virus, des pathogènes et autres problèmes de santé. En 2039 eut lieu pour la première fois, et avec succès, un arrêt du vieillissement de la peau. Un individu du nom de Karl Menkaz, un homme de 21 ans destiné à devenir lui aussi une légende.


En 2050, l'Humanité officialise la création de Arkéa, une grande ville de désormais 6078 habitants. Protégée par un immense dôme, la ville est équipée de technologies de pointe, et possède un système de lois et d'administration unique. Elle est déclarée ville internationale, et s'organise alors un réseau de transports entre la Terre et la Lune : biens, personnes, ressources, machines ; en bref, tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie et la prospérité de la colonie. Laquelle s'avère nettement plus prospère qu'estimée, et ce très rapidement : des gisements d'un matériau lunaire très utile pour les constructions permet d'éviter de dépendre de la Terre pour ce domaine. De plus, l'attraction de l'environnement lunaire est plus forte que soupçonné ; nombre de personnes aisées viennent peupler la Lune.


Il s'avéra que la Lune se détacha finalement de plus en plus de la Terre. La population augmenta très rapidement, obligeant les autorités locales à construire toujours davantage, à faire venir toujours davantage de biens et de ressources. Il y avait presque 15 000 habitants en 2055 ; 56 000 en 2060. En 2073, 123 596 personnes étaient recensées à Arkéa. Cette même année, sur Terre, fut ratifié le traité de Sydney, qui ordonna le désarmement et la destruction de toutes les ADM (Armes de Destruction Massives) de la planète. Le traité ne fit pas l'unanimité sur la planète bleue, de nombreux pays puissants, comme les États-Unis ou encore la Chine, étant contre. Mais tous finirent par signer, et l'Humanité commença à démanteler toutes ces armes. Mais tout cela n'était que le prélude à un conflit dévastateur.


Lequel éclata en 2076, lorsque pour une raison inconnue, un missile nucléaire partit des environs de Delhi, en Inde, pour frapper les environs de Sydney, en Australie. La plus grande peur de l'Humanité venait de devenir réelle : une troisième Guerre Mondiale éclata, opposant les nations pro-ADM aux nations anti-ADM. Conflit aussi baptisé vulgairement la « Guerre génétique », puisqu'à défaut de se servir des rares ADM encore existants, les nations eurent recours aux métahumains durant le conflit.


La guerre fit des ravages en de nombreux points de la planète, mais l'Australie fut la plus durement touchée. Karl Menkaz, Australien, fut le premier métahumain envoyé sur le champ de batailles. Il devint le premier « super-soldat », un individu augmenté afin d'être plus fort, plus rapide, plus résistant qu'un humain normal. Combattant pour les restes de son pays, il s'illustra notamment lors de l'évacuation de Melbourne, en 2081, lorsque lui et d'autres super-soldats affrontèrent les premiers dégénérés, des métahumains surpuissants et à la folie meurtrière très dangereuse. Ironiquement, la guerre et les progrès fait dans les thérapies génétiques permirent également de recenser un gène mutant, un point commun à tous les individus, sans exception, ayant subi au moins une thérapie génétique. Alors que le conflit s'éternisait, on créa des armes anti-mutants, notamment à base de gaz.


En 2083 fut établi le premier recensement d'un métahumain dit « naturel ». Vivant à Arkéa, une petite fille de huit ans possédait des capacités psychiques, étant capable de lire dans les pensées des gens sans effort. Elle pouvait apparemment contrôler ce don. Par la suite, d'autres cas, très diversifiés, furent trouvés sur la Lune et sur Terre. La conclusion fut rapide : les métahumains qui se reproduisaient avaient créé des mutants, propageant le gène spécifique permettant à leurs descendants de posséder des capacités. Aussitôt, les scientifiques proclamèrent le retour de l'homme de Neandertal, tandis que d'autres, plus enthousiastes, déclaraient que l'Humanité atteignait le stade ultime de son évolution. Dans tous les cas, la guerre faisait encore rage. Et elle dura encore longtemps.


En 2115, un cessez-le-feu fut signé sur Terre. Les nations se réunirent à Paris, en France (un des rares pays relativement épargnés par le conflit), pour discuter d'un traité de paix. Il y fut, officiellement, décidé d'une langue universelle, l'Anglais, tout en laissant les autres langues utilisées, ainsi que d'une monnaie universelle, le crédit. Pendant ce temps, sur la Lune, la révolte grondait. La guerre n'avait pas touché Arkéa directement, mais plusieurs manifestations avaient tourné au bain de sang, opposant les métahumains aux humains normaux, les pro-ADM aux anti-ADM. La colonie comptait pas moins d'un million d'habitants, elle était presque auto-suffisante. La gigantesque ville d'Arkéa était un endroit cosmopolite, bon à vivre, et qui était de plus en plus dirigée par une seule personne, élue par les habitants de la ville. Aussi, en 2116, au moment de signer le traité de paix de Paris, la Lune imposa son indépendance.


La Lune devint alors le Royaume lunaire, une monarchie ironiquement établie par le fils d'Edward Hornwolf, véritable héros local. Ce nouveau gouvernement promettait également de ne pas placer de lois anti-métahumains, étant ouvert à tous les réfugiés. La Terre, meurtrie et de toute façon empêtrée dans sa propre refonte politique, ne put dire non. Quatre gouvernements furent alors créés : la République américaine, qui s'étend de l'Alaska au détroit de Magellan, et avec pour capitale New-York ; l'Union Européenne, qui va du Portugal aux monts Oural, incluant la Turquie, l'Islande et la Scandinavie, avec pour capitale Paris ; la Communauté orientale, qui correspond à toute l'Asie , avec Pékin en capitale ; la Monarchie Constitutionnelle d'Afrique, qui englobe tout le continent africain, avec pour capitale Le Caire. Un partage du monde qui exclut bien sûr la Lune, mais aussi l'Australie.


L'Océanie, vaincue par la guerre et les radiations, était devenue une zone sinistrée, interdite, où plus rien d'humain ne vivait. Nul ne sait vraiment ce qu'il s'y trouve, et la plupart des nations étaient d'accord pour ne pas chercher à en savoir plus. Mais des entreprises et des laboratoires privés, financés en sous-main par les gouvernements, tentèrent quand même leur chance. Dans le but d'étudier cette zone devenue la plus dangereuse du monde.


Et enfin, le traité expulsait tous les métahumains dangereux, les « dégénérés », ceux qui n'obéissaient plus à aucun contrôle et qui n'étaient que nocifs. Un complexe carcéral immense fut construit sur la face cachée de la Lune, pour les y envoyer. Le Royaume lunaire lui-même s'en chargea, mais sans pour autant faire de gros efforts. Le but était d'isoler ces individus, de s'en débarrasser, pas de s'en occuper. Et il n'y avait aucune chance qu'ils puissent atteindre la civilisation, se trouvant à l'exact opposé d'Arkéa sur la Lune. L'Humanité, pansant ses blessures, allait pouvoir vivre quelques années de répit.


De nombreuses factions et groupuscules firent leur apparition à la suite de cette guerre. Les premiers furent des mouvements anti-métahumains, qui se posaient en défenseur légitime de la « vraie Humanité ». Appelés la Ligue de la Véritable Humanité, ils ont une place très importante sur Terre, mais plutôt limitée sur la Lune. Presque dans le même temps, une organisation virulente, appelée la Confédération métahumaine, se formait, prônant une suprématie sur l'Humanité dépourvue de capacités. Leurs actions sont heureusement, encore aujourd'hui, relativement calmes. Dans le plus grand secret, et fondé en plein milieu de la guerre, le Consortium regroupe toutes sortes de personnes, dans le but de miner l'entente entre la Terre et la Lune, si fragile soit-elle. Par le biais d'actions anonymes, la sombre organisation veut s'emparer de la Lune, puis de la Terre. Nul ne connaît son existence, mais pourtant ses tentacules s'étendent partout.


En 2122 est créée la Milice Interstellaire, dont le but est simple : défendre la Terre et la Lune contre les plus grands criminels de l'Humanité, notamment les métahumains, ainsi que de protéger les recherches effectuées en Océanie.


Nous sommes en 2129. La Terre continue de reconstruire, la Lune poursuit sa fulgurante ascension. Arkéa compte environ trois millions d'habitants, dont environ 250 000 métahumains. Une nouvelle reine y est couronnée, descendante d'Edward Hornwolf. Son but : rétablir de saines relations avec la Terre, conciliant tous les humains, qu'ils soient normaux ou non. Et s'assurant que personne ne puisse l'en empêcher.
L'Oracle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ark of Moon :: Accueil :: Pour Commencer :: Contexte-
Sauter vers: